Albert Camus

← Retour à la galerie

Albert Camus  (1913-1960)

Journaliste et philosophe français

Romancier, dramaturge, essayiste et journaliste, Albert Camus prend le maquis lors de la Seconde Guerre mondiale. En 1943, il arrive à la tête du journal clandestin Combat, auquel participent André Malraux, Jean-Paul Sartre et Pascal Pia. Armé de ses idées et de sa plume, il n’hésite pas, en pleine Guerre Froide, à faire feu sur le totalitarisme soviétique, la censure ou la peine de mort. En 1957, Albert Camus reçoit le Prix Nobel de littérature pour son roman La Peste.

Pour lui, la seule réponse possible à l’absurde, c’est la révolte : « L’absurde naît de cette confrontation entre l’appel humain et le silence déraisonnable du monde. »

Quelques-unes de ses œuvres :

L’Étranger, 1942
La Peste, 1947
Le Mythe de Sisyphe, 1942
La Chute, 1956
L’Homme révolté, 1951

« Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde ».

En savoir plus sur Albert Camus

  • Categorie: Arts, Contemporaine (1789-...), Europe, Journalisme