Banksy

← Retour à la galerie

Artiste urbain britannique

Faire de Disneyland un lieu lugubre et sujet à controverses, Banksy l’a fait ! Cet artiste à renommée internationale, dont l’identité réelle reste inconnue, s’est fait connaître par ses nombreux graffitis provocateurs, qu’il aurait commencé à peindre dans les années 1980. D’après différentes sources, on suppose qu’il est né en 1974 et qu’il serait originaire de Bristol, en Angleterre. Avant d’apprendre à manier le street art, il aurait effectué une formation de boucher et aurait commencé sa carrière d’artiste dans les années 1990, au sein d’un groupe nommé Bristol’s DrybreadZ Crew (DBZ). Quant à son nom, ce sont Robin et Robert Banks qui reviennent le plus parmi les suppositions, mais rien n’est encore prouvé.

Quoiqu’il en soit, le peintre révolutionnaire a décidé de garder l’anonymat. Sans doute pour échapper aux autorités policières, dont il est la bête noire en Grande-Bretagne. Car le dissident aime à se faufiler au sein des musées ou centres d’attractions. En mars 2005, par exemple, il place des œuvres subversives au MoMa de New-York, au Brooklyn Museum, ou au British Museum. Un plus tard, il choisit Disneyland (Californie) pour y montrer une poupée gonflable vêtue d’un uniforme orange propre à ceux que portent les prisonniers de Guantanamo.

Anti-militariste et anti-capitaliste, il n’hésite pas à faire des murs des lieux de dissonance avec le régime en cours. En 2015, il s’est ainsi rendu clandestinement à Gaza (Palestine), pour peindre ses œuvres sur des maisons en ruine et sur le mur de séparation entre Israël et la Palestine, en vue de sensibiliser le public à la condition des Palestiniens. S’emparant de tous les sujets de société, surtout les plus sensibles, Banksy utilise des pochoirs détaillés pour donner vie à des œuvres choquantes. De même que la street artiste Miss Tic, il combine les techniques de Warhol pour ses peintures et représente la plupart du temps, des rats, des singes, des policiers, des personnes âgées ou célèbres. La majorité de ses œuvres surmêlent un ton humoristique, une irrévérence de bon aloi et de nombreuses références à la politique.

En plus de savoir manier le street art, Banksy a été nommé pour l’Oscar du meilleur film documentaire en 2011, suite à la sortie de son film « Faites le mur ! » en 2010. En août 2015, il a franchi une nouvelle étape en ouvrant son propre parc d’attraction, Dismaland. Implanté, près de Bristol, le lieu est une parodie de Disneyland où l’on peut admirer une grande partie de ses œuvres, ainsi que celles d’une cinquantaine d’artistes. En septembre 2015, le parc a fermé afin de servir d’abri aux réfugiés.

Œuvres

Kissing Policemen (Bristol, 2005)

ATM attacking a girl (Rosebery avenue, Londres, 2008)

Naked Man (Park Street, Bristol, 2006)

  • Categorie: Amérique du Nord, Arts, Contemporaine (1789-...), Droits de l'Homme, Europe, Politique