Blaise Pascal

← Retour à la galerie

Blaise Pascal (1623 – 1662)

Mathématicien et philosophe français

Très à l’aise avec les sciences dès son plus jeune âge, les recherches de Blaise Pascal l’ont amené à travailler sur de nombreuses disciplines, voire même à en créer de nouvelles. En plus de la géométrie et de la mécanique des fluides, Pascal travaille à 19 ans sur  la « calculatrice mécanique », qui deviendra plus tard la pascaline, première machine capable de faire des additions ou des soustractions. Blaise Pascal est également l’un des fondateurs des probabilités, ces mathématiques du hasard qu’il tentera d’utiliser pour expliquer l’avantage de la croyance en Dieu. La théologie est en effet un autre domaine de recherche cher à Pascal : très influencé par le courant des jansénistes, il assiste également à un « miracle » homologué par l’Église, au cours duquel sa nièce Marguerite se voit guérir du jour au lendemain d’une maladie que les médecins estimaient incurable. L’héritage que lègue Pascal à sa mort est très varié : la théorie des probabilités, la machine à calculer, les premiers transports en commun, la réalité du vide et de la pression atmosphérique, etc.

Quelques-unes de ses œuvres :

Traité du triangle arithmétique, 1654
Les Provinciales, 1656-1657
Pensées, 1669, posthume

« Se moquer de la philosophie, c’est vraiment philosopher. »

En savoir plus sur Pascal

  • Categorie: Arts, Europe, Moderne (1492-1789), Philosophie