Emile Zola

← Retour à la galerie

Émile Zola (1840 – 1902)

Écrivain français, journaliste et accusateur féroce

Écrivain, journaliste, Émile Zola a travaillé plus de vingt ans à une grande fresque romanesque, Les Rougon-Macquart, dans laquelle il dépeint la trajectoire d’une famille, autant que la société française, sous le Second Empire. La visée morale de ces romans réalistes – sociaux, satiriques et politiques –, en fait un auteur naturaliste, « observateur et expérimentateur ». Zola écrit aussi des critiques littéraires puis des chroniques parlementaires, engagées, indépendantes, insolentes, qui l’amèneront notamment à être mis en état d’arrestation, en 1871. En plein succès littéraire, il s’engage à partir de 1897 dans l’affaire Dreyfus, pour ce qui seront les cinq dernières années de sa vie. Le 13 janvier 1898, il publie le fameux « J’accuse… ! » dans le journal L’Aurore, brûlot et fracassant résumé de l’affaire, qui connaît un retentissement considérable et vaut à Zola la prison et l’exil à Londres. Il meurt en 1902, quatre ans avant la réhabilitation de l’officier Dreyfus.

Quelques-unes de ses œuvres :

Thérèse Raquin, 1867
L’Assommoir, 1876
Au bonheur des dames, 1883
Germinal, 1885
Nana, 1879

« La vérité est en marche et rien ne l’arrêtera. »

En savoir plus sur Émile Zola

  • Categorie: Arts, Contemporaine (1789-...), Europe, Journalisme, Politique