Gibran Khalil Gibran

← Retour à la galerie

Gibran Khalil Gibran (1883-1931)

Poète et écrivain libanais

Libanais immigré aux États-Unis, Khalil Gibran étudie l’art, et commence sa carrière littéraire très tôt. Il est connu dans le monde entier pour son œuvre Le Prophète. Ce livre combine les sources orientales et occidentales du mysticisme. Gibran devient l’un des précurseurs de la fiction mystique. Il présente, sous forme de proses, des questions et réponses posées à un sage sur les thèmes les plus divers. L’amour spirituel est un de ses sujets de prédilection. Son inspiration fut le résultat de la convergence de plusieurs philosophies : Mysticisme, Islam, Chrétienté, Soufisme, Hindouisme et Théosophie, tout était matière à réflexion. Gibran s’est détaché de la politique, mais il a toutefois défendu l’usage de la langue arabe comme langue nationale syrienne (qui n’était à l’époque pas considérée comme une entité politique à part entière, car occupée par les Ottomans). Il était partisan d’un Moyen-Orient libre de l’occupation Ottomane. Il encouragea l’indépendance des pays occupés, ainsi que leur progrès. Il deviendra le troisième auteur le plus vendu au monde, précédé de Shakespeare et Lao-Tzu.

Quelques-unes de ses œuvres :

Al-Arwah al-Mutamarrida (« Les esprits révolutionnaires », 1908).
Al-Ajniha al-Mutakassira (« Les Ailes brisées », 1912).
Le Prophète, 1923.
Sand and Foam, 1926.

« Je t’aime quand tu te prosternes dans ta mosquée, quand tu t’agenouilles dans ton temple, et que tu pries dans ton Église. Car toi et moi sommes les enfants d’une même religion, celle de l’esprit. »

« Vous parlez lorsque vous cessez d’être en paix avec vos esprits. »

En savoir plus sur Khalil Gibran

  • Categorie: Arts, Contemporaine (1789-...), Proche et Moyen-Orient, Spiritualité