Vaclav Havel

← Retour à la galerie

Vaclav Havel (1936 – 2011)

Dramaturge, philosophe et président de la République Tchèque

Vaclav Havel écrit depuis l’âge de 19 ans et fait jouer sa première pièce de théâtre en 1963. L’écriture lui permet de promouvoir ses idéaux démocratiques. C’est lui qui rédige le manifeste de la Charte 77 signée par 242 auteurs et hommes politiques s’élevant contre la répression du gouvernement communiste, lui rappelant sa promesse de respecter les droits de l’homme faite lors de la conférence d’Helsinki en 1975. Vaclav Havel devient une véritable icône dissidente, multipliant les séjours en prison à cause de sa prose et rassemblant des foules immenses lors de la Révolution de Velours qui se déroule durant l’hiver 1989 et aboutira à la chute du régime communiste. Dès décembre, l’opinion publique unanime l’élève au poste de président intérimaire, un interim qui devait durer 40 jours, jusqu’aux premières élections libres, et durera finalement 13 ans. Surnommé le « président philosophe », Vaclav Havel fut un homme politique atypique, adepte de l’auto-dérision et fan de rock, qui aura redonné une place importante à son pays au sein de l’Europe. A son décès en décembre 2011, le gouvernement décrètera 3 jours de deuil national pour que tous les Tchèques puissent lui rendre hommage.

« Les droits de l’homme et les droits civiques universels ne seront respectés qu’à une condition. Il faudra que l’homme se rende compte qu’il est responsable pour le monde entier. »

‘L’Etat fondé sur le principe civique, respectant l’homme et son monde naturel dans toutes ses dimensions ou composantes est un Etat pacifique et humain. »

« L’Espoir est un état d’esprit […] C’est une orientation de l’esprit et du coeur […] Ce n’est pas la conviction qu’une chose aura une issue favorable, mais la certitude que cette chose a un sens, quoiqu’il advienne. »

En savoir plus sur Vaclav Havel

  • Categorie: Contemporaine (1789-...), Europe, Politique