La banlieue du « 20 heures » de Jérôme Berthaut

Banlieue

Ethnographie de la production d’un lieu commun journalistique

Sociologue, maître de conférences à l’université de Bourgogne et membre du Ciméos, Jérôme Berthaut est chercheur associé au laboratoire « Migrations et société » (URMIS-CNRS). Ses recherches croisent sociologie des médias et sociologie de l’immigration. Dans son étude La banlieue du « 20 heures », il nous propose une explication sociologique à la permanence des représentations réductrices véhiculées par certains contenus médiatiques.

LaBanlieuedu20heures

A partir d’une enquête menée au plus près des pratiques quotidiennes des journalistes de France 2, en immersion au cœur du « journalisme en train de se faire », Jérôme Berthaut nous démontre comment les journaux télévisés contribuent à perpétuer les lieux communs sur les quartiers populaires. S’approchant au plus près des complexités d’un modèle audiovisuel commercial, levant le voile sur le système de sélection des protagonistes et sur la manière dont sont sournoisement façonnés les reportages, l’auteur décortique toute une mécanique de la désinformation où les faits deviennent événements.

Loin d’être une entreprise volontaire de disqualification systématique à l’égard des banlieues, cette façon de faire du journalisme est directement liée à une multitude de facteurs auxquels les journalistes doivent se soumettre: les commandes faites dans l’urgence, la pression des hiérarchies et de la concurrence, les délais de productions et les injonctions du CSA à produire des « reportages positifs » sont autant de barrières dressées face aux journalistes qui perdent ainsi toute possibilité de réflexion personnelle.

Ponctuée de témoignages, La banlieue du « 20 heures » est une étude pertinente et parfaitement menée qui engage chacun à sortir de la passivité et à regarder l’information différemment, loin du flot d’images formatées dont nous abreuvent les grands médias nationaux.

 

La banlieue du « 20 heures » de Jérôme Berthaut
Parution : 15 octobre 2013
432 p. – Prix : 23 €
ISBN : 978-2-74890-189-4

 

Alice Dubois
Journaliste et chroniqueuse, avec prédisposition naturelle pour les sujets de société, la biosphère et les culture(s). Après une vie entre spectacle vivant et agence de com. La presse écrite ? Depuis sa première machine à écrire, en 1984.

1 commentaire

  1. Guillaume Palerme

    18 novembre 2013 à 18 h 39 min

    Précisons qu’il se passe des choses pas très catholiques chez Agone, l’éditeur de cet ouvrage : sept salariés partis en un an pour harcèlement moral…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *