Bordeaux : une main tendue aux Roms

Roms et accordéons

Le Rom, ce bouc-émissaire idéal ! Il ne se passe plus un jour sans que l’un de nos ministres ou députés ne fasse une sortie dans les médias. A croire que ces pauvres hères seraient responsables de l’endettement de la France, de la crise économique ou de l’état désastreux du marché de l’emploi. Qu’elle est belle la République, lorsqu’elle s’attaque à ceux qui n’ont aucun moyen de se défendre ou de se faire entendre ! Dans le cadre d’un concours organisé par l’ONU, Sophie Planque, journaliste reporter d’images, a réalisé ce reportage à Bordeaux et a démontré qu’il est possible pour un Rom de s’intégrer dans la société française, pour peu qu’une main lui soit tendue.


Les roms. Ils squattent les lieux abandonnés de nos villes… On dit qu’ils n’ont jamais vraiment eu de nation, de maison. Aujourd’hui en France on les expulse pour la plupart. Parce qu’ils posent problème comme on dit. Les enfants ne vont pas forcément à l’école. Certains volent, d’autres font la manche, y compris les plus petits. On conserve une mauvaise image de ce peuple. Ils ne sont pas du tout intégrés. En 2014, ils auront le droit de séjour et de travailler dans notre pays. Mais en sont-ils capables ? Et si la solution pour enrayer ce « problème », faire que tout le monde puisse vivre en harmonie, c’était de leur ouvrir nos bras ? Car le meilleur moyen de savoir ce dont ils ont vraiment envie, c’est sans doute de leur demander directement…!
La ville de Bordeaux est en quelque sorte avant-gardiste. Ici, on met en avant l’apprentissage et le savoir. L’école c’est le visa de l’intégration.

Un reportage réalisé par Sophie Planque pour l’ONU

Romani. They squat deserted places in our cities. They’re told to be a community without nation, without home. Nowadays, in France, they are excluded, and expelled. Children aren’t in school. They’re known to steal, beg even the younger…They are not integrated at all. In 2014, they’ll be able to stay in our country and work. But are they really able to do so? What if the solution is to open our arms and our mind. Just in order to live in a total harmony. Because you never know what they really want if you don’t ask them direclty!
The city of Bordeaux is kind of an avant-gardist. School is pointed out. This is the passport for their integration.

A report made by Sophie Planque for the UN.


 

Photo à la Une : En immersion dans un campement rom de la Courneuve. Photo : YANN MERLIN. Visitez son blog

Auteur invité
Auteur invité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *