Recul du gouvernement sur la création d’un conseil de presse en France

Le saviez-vous ? L’Association pour la préfiguration d’un conseil de presse en France (APCP), présidée par l’ancien rédacteur en chef du Monde, Yves Agnès, soutenue par le Syndicat national du journalisme, avait obtenu cet été de la part du Parti Socialiste un engagement pour améliorer la qualité de l’information en France. L’idée était de créer d’ici un an un conseil de presse pouvant être saisi par n’importe qui dans le cas où un média d’information ne faillisse à ses prérogatives déontologiques.

Voila qui semble aujourd’hui compromis, puisque la ministre de la culture et de la communication, Mme Aurélie Filippetti, tente, selon l’APCP, d’enterrer le dossier. En juin 2012, elle déclarait pourtant que « tout ce qui favorise la médiation entre la presse et le public est à encourager ».

Découvrez à travers le bulletin de l’APCP, l’actualité de la déontologie des médias et des efforts qui sont faits en France pour « empêcher que le monde [de l’info] ne se défasse » (Albert Camus). Vous y trouverez également le programme des Assises du journalisme, dont le fondateur Jérôme Bouvier, médiateur de Radio France, siège au sein de l’APCP aux côtés du fondateur de The Dissident, Rémy Degoul.

Lire le bulletin APCP n°30

Baptiste Duclos
Baptiste Duclos, journaliste et rédacteur en chef de The Dissident.