ENSEMBLE

Chères lectrices, chers lecteurs,

La barbarie des actes terroristes qui ont touché Paris ce vendredi 13 novembre 2015 a bouleversé la rédaction de The Dissident. Certains d’entre nous, ainsi que certains de nos collègues ont perdu des proches qui ne sont pas rentrés vivants de leur soirée de concert au Bataclan. A toutes celles et à tous ceux qui ont été touchés par l’horreur, nous exprimons notre plus grand soutien.

Au-delà de l’indicible et de l’effroi, les citoyens que nous sommes se retrouvent devant un constat douloureux : la liberté et la démocratie sont aujourd’hui touchées en plein cœur. Et dangereusement menacées.

Le mercredi 11 novembre dernier, notre média d’information générale et citoyenne a été la cible d’une cyber-attaque fomentée par un groupe islamiste tunisien. Grâce à nos efforts et à notre détermination, le site a été remis sur les rails sans dommages et nous nous sommes relevés.

Nous pourrions certes baisser les armes, mais face à l’adversité et à l’urgence de la situation, nos engagements pour la liberté et la défense de la démocratie sont plus forts que jamais.

Aujourd’hui, au-delà du chagrin et de la colère, la rédaction de The Dissident est résolue à poursuivre le combat, pour faire vivre une autre information libre et indépendante, tenue à bonne distance de tous pouvoirs, dédiant ses colonnes à la vie et à la prodigieuse diversité des êtres et du monde.

En ces temps mauvais, nous sommes d’autant plus convaincus de la nécessité d’une information libre, humaniste, grande ouverte sur l’autre et le monde. Avec votre soutien et mus par des valeurs communes, nous continuerons à faire de The Dissident votre média citoyen. «  Les mots justes trouvés au bon moment sont de l’action », écrivait Hannah Arendt. Et si l’information est une arme, elle est aussi notre combat.

 

[cycloneslider id= »8994″]

The Dissident
L'indécence et le courage de la liberté.