Rassemblement pour Zyed et Bouna : "pas d'émeutes, mais des larmes" - The Dissident - The Dissident

Rassemblement pour Zyed et Bouna : « pas d’émeutes, mais des larmes »

(c) Louis Witter

Après la relaxe, lundi 18 mai, des deux policiers poursuivis pour la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré, des rassemblements se sont organisés dans plusieurs villes de France. The Dissident était à Bobigny, où les manifestants se sont réunis pour dénoncer « l’impunité policière ». Retour en images.

À l’appel d’une quinzaine d’associations, 300 à 400 personnes se sont rassemblées lundi soir devant le tribunal de grande instance de Bobigny (93), dit « le lieu de tous les tous les non-lieux ».
Quelques heures plus tôt, le tribunal correctionnel de Rennes avait en effet prononcé la relaxe des deux policiers poursuivis pour « non-assistance à personne en danger » suite aux décès de Zyed et Bouna, morts en 2005 alors qu’ils fuyaient un contrôle de police.

Déception, colère, mais aussi détermination : pour les manifestants, ce verdict révèle le rapport de la France avec ses citoyens issus des minorités et/ou des quartiers populaires.

 

De l’arrivée des manifestants à la dispersion orchestrée par les CRS, le déroulement du rassemblement en photos :

[cycloneslider id= »zyed-et-bouna-rassemblement-a-bobigny-contre-limpunite-policiere »]

 

Par Justin Raymond (vidéo) et Louis Witter (photos)

Auteur invité
Auteur invité